Nos présidents, Zeroual et Bouteflika se sont adressés à nous, leur peuple chéri par des lettres, comme c’est mignon, ça me replonge dans ma tendre enfance de la post indépendance quand les jeunes hommes amoureux envoyaient des lettres à leurs dulcinées, il y a juste une petite différence, avant les lettres étaient réelles mais maintenant virtuelles.